Découverte °° Wood&Love

Hello !

Comme vous le savez, j’aime rénover des petits meubles à grands coup de pinceaux et masking tape, souvenez vous !

Chiner pour moi c’est le plaisir de dégoter des petits trésors à micro prix mais chiner c’est aussi un prétexte pour passer des dimanches en famille sur les vides greniers, pour découvrir ou redécouvrir la région, et finir autour d’une bonne table et déguster les produits locaux.
Chiner pour moi est donc synonyme de convivialité et de deuxième chance pour une pièce vintage mais ces petites customisations restent un passe temps pour mon love sweet home !

Pour d’autres par contre, chiner et rénover est une passion dont ils rêvent de vivre ! Et c’est le cas de Julie qui vient tout juste de se lancer !

logo

J’ai découvert Wood&Love via la blogo parce que figurez vous que Julie n’est autre que la soeur de la blogueuse mode Géraldine Grisey aka Punky B !

A travers Wood&Love, Julie revendique une consommation modérée et raisonnée en récupérant et donnant une touch 2013 à des meubles et objets datant des années 40 à 70.
Le logo de la boutique donne tout de suite le ton : Julie rebooste le vintage ! Son site est stylé et coloré !
J’adore les mises en scène de ses trouvailles, leur nouveau look et l’époque dont elles sont issues ! En plus les prix sont vraiment raisonnables ! Bref Wood&Love c’est pile poil ce que j’aime !

Comme d’hab, je creuse et je pose des tas de questions… du coup Julie nous invite dans son atelier et nous raconte !

_IGP0031_4_IGP0008_8

– Bonjour Julie, qui es tu et quel est ton parcours ?

Je suis donc Julie, j’ai 34 ans et j’habite Marly près de Metz (nord est de la France)
Je suis éducatrice spécialisée de formation et mon métier m’a toujours plu mais je voulais me lancer un challenge autour de ma deuxième passion : donner une deuxième vie aux objets !

chaise enfant en osier

– Quel est le concept de Wood&Love ?

C’est un amour depuis très longtemps voire toujours… des brocantes, puces. Le plaisir de se promener tout en cherchant le coup de coeur du jour.
C’est également le fait de ne pas supporter de jeter des choses qui pourraient servir à quelqu’un d’autre… (je n’en suis quand même pas à garder les pots de yaourt, hein, on est bien d’accord…!!!)
C’est l’envie de redonner vie à un objet en modifiant quelque chose mais surtout pas tout, qu’il garde une part d’authenticité et qu’il raconte une histoire.

Fauteuil à fleurs

– Comment l’idée d’avoir ta propre boutique vintage a vu le jour ?

Tout ne s’est pas fait du jour au lendemain mais l’envie de se lancer tant que c’est encore possible et pour pouvoir être plus à la maison pour mes enfants car quand on est éducatrice, on travaille souvent le soir…
C’est aussi en allant au salon du vintage à Lyon en 2012 que l’envie de faire quelque chose dans ce domaine est devenue mon objectif. Si Wood&Love existe c’est grâce à des personnes de mon entourage qui m’ont beaucoup soutenu et qui continue à le faire encore aujourd’hui…

– Quelle a été ta première rénovation de meuble ? Une photo peut être ?

Les fauteuils rouge et noir.
_IGP0023_6

– Comment définirais tu tes customisations ?

L’envie de donner aux objets un p’tit coup de pep’s, une touche actuelle tout en laissant leur authenticité…

Petite table d'appoint

– Un rêve pour toi et Wood&Love ?

Que les gens aiment les meubles proposés mais également se retrouvent dans la démarche de consommation raisonnée.

°°°°

Wood&Love est tout neuf mais la boutique est déjà victime de son succès. Du coup, de nombreuses pièces ont déjà été vendues mais c’est une adresse à garder en tête tout comme les valeurs que Julie tient à véhiculer !
Pour suivre l’actualité de la boutique rdv sur le shop et pour tout renseignement vous pouvez contacter Julie sur woodandlove@gmail.com.

Belle journée à tous

Bisou Bisou
C

2 commentaires

JE COMMENTE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.