Doux Réveil, Tendre Matin

Happy Morning !

Réveil 3

Hier soir un gros mal au bidou du coup impossible de trouver le sommeil..
Après avoir navigué sans but dans mes pensées, j’ai fini par rallumer mon iPad, et je me suis retrouvée malgré moi sur Pinterest.. ENCORE ! Décidément ! ;)

Quand on aime on ne compte pas et je crois que les minutes ont défilé durant un long moment avant que je n’oublie le mal qui me ronge et que je tombe de fatigue..

Réveil 6

Voyez vous, ce petit post d’humeur matinal a tout à voir avec mes insomnies.
Hier soir, je me suis fait la réflexion de la réalité de tous ces doux réveils et instants matinaux que je collectionne sur mon tableau ●● happy morning ●●.

Réveil 24

Il n’y a que la photographie et le 7e art pour retranscrire avec autant de justesse l’atmosphère de ces réveils si rares et précieux.
Souvent dans les films, on voit les personnages féminins se lever et déambuler tout doucement dans un intérieur cosy ou sur une terrasse avec vue, les cheveux savamment en pagaille, le regard un peu flou et un t-shirt ou chemise toujours parfaitement trop grands.
Souvent, une tasse ou un verre à la main, elles enchaînent leurs gestes lents en silence.
Parfois, des halos perturbent la lisibilité de l’image ou nous aveuglent par leur intensité.

Réveil 7

Réveil 5Réveil 23

Parfois, l’espace est noyé dans une lumière douce, apaisante, comme si la scène se déroulait au cœur même d’une nature sauvage envahie par la brume.. L’image revêt alors un voile blanc..

Réveil 13Réveil 11Réveil 22 Réveil 14

Pour les photos, c’est la même chose en encore plus fort puisque l’imaginaire prend le relais pour inventer ce qui se passe hors champs.
Dans les deux cas, le plus souvent, je me projette dans l’image et je me nourris de cette quiétude..

Réveil 8

Il y a beaucoup de nostalgie et de rêve dans ces référents. Une idée de légèreté, une impression de ne pas être assujéti au temps qui passe.
J’ai de beaux instants de mon enfance qui correspondent à ces images. J’ai même un souvenir bien précis de l’ambiance qui régnait autour de la table du petit déjeuner chez mes grands parents ou dans notre maison de campagne. On passait toujours nos vacances d’été tous ensemble, toute la famille, toutes générations confondues.

Réveil 30

Chacun vivait à son rythme, chacun se réveillait à l’heure qu’il voulait. Comme à ma grande habitude et c’est toujours valable aujourd’hui, j’étais toujours l’une des premiers levés et je me languissais à chaque fois de voir les grandes personnes s’attabler. J’aimais le calme du début des festivités. Personne n’osait briser le silence, personne n’avait en réalité l’envie de parler. L’état de sommeil n’avait pas totalement disparu, les yeux erraient encore dans le vague et balayaient l’horizon dans différentes directions. L’humidité de l’air était encore palpable.. La fraîcheur.. La condensation des bouteilles d’eau et de jus qui ruisselait jusque sur la toile cirée.. Nous, la nature, nous étions encore tous au ralenti..

Réveil 28Réveil 21

Sur la table, il ne manquait rien. Mon grand père était boulanger alors nous n’étions jamais à court de pain et de viennoiseries. On buvait le lait de la ferme plein de crème au goût inimitable, et dans lequel on avait préalablement versé quelques cuillères à café de Tonimalt ou Banania. On se tartinait des baguettes entières de beurre et de confitures maison. Rien que d’en parler les saveurs, les odeurs, les sensations me reviennent.. Un sentiment de bien être et d’insouciance que je ne connais plus..

Réveil 35 Réveil 33 Réveil 17 Réveil 16 Réveil 15

Durant ce laps de temps sur Pinterest, en voguant parmi les clichés des épingleurs, j’ai ressenti un peu de cette sérénité d’autrefois. J’ai même réussi à toucher du doigt l’essentiel.. Le temps. Eh oui encore lui. Et je ne parle pas de quantité. Je parle de qualité ! La qualité des moments que l’on s’accorde. En solo ou en duo. Tout est vraiment question du temps que l’on s’octroie. On se doit de s’affranchir de temps à autre de cette pression que l’on s’impose.. Débrancher complètement, déconnecter.. et même si cela ne dure que le temps d’un petit déjeuner..
Faisons cela en mémoire de nos réveils d’autrefois..

Réveil 25

Belle et douce journée à tous.. Moi je vais me resservir un café et sortir le déguster sur ma terrasse..

Bisou Bisou
C.

11 commentaires

    • C. dit

      Plus ça va plus ma définition de l’essentiel se précise.. Il sera certainement difficile de conjuguer besoin et envies mais ce sera un joli rêve de vie à atteindre.. :)

    • C. dit

      Merci à toi Sandrine pour ces quelques mots.. Je crains toujours un peu l’accueil que l’on peut réserver à un tel article.. Qui parle de soi, d’un ressenti, d’une nostalgie et de la poursuite de quelque chose.. Eh oui pauvre de moi je suis encore en quête d’un idéal de vie.. À mon âge ! :)
      Merci.. Bisous

  1. Jojo potatoe dit

    Ça c’est un très bel article, que lis par hasard a une joyeuse tablée familiale , une tartine a la main, miel artisanal et cafe au lait, avec rayon de soleil dans les cheveux et clapoutis de la mer encore toute endormie. Merci de nous faire revenir a l’essentiel !

JE COMMENTE