Archi ///// Le Lycée Marc Bloch

Happy Credi !

Il y a près d’une semaine, je retrouvais mon ancien boss et toute l’équipe (ou presque!) de l’agence pour l’inauguration d’un projet hors norme.

Perspective Entrée

A l’agence Fontès, il y a des idées que j’ai vues naître, grandir…
Des idées qui sont devenues des projets..
Des projets qu’on a portés, qui sont devenus réalité, et auxquels chacun d’entre nous, à un moment ou à un autre, a apporté sa contribution.
Des projets pour lesquels énormément d’énergie a été dépensée.. J’insiste lourdement sur le « énormément » !
Mais quand on voit le résultat, quand on recueille les impressions, le jour même de l’inauguration, de ceux qui le parcourront tout au long de l’année..
On réalise alors qu’il y a surtout des projets qui ont du sens.

Le Lycée Marc Bloch fait parti de ces projets.

François Fontès est certainement l’architecte français qui a réalisé le plus d’établissements scolaires dans sa carrière.
Sa façon à lui d’accompagner les générations futures en leur offrant des lieux d’enseignement bien sûr, mais surtout des espaces propices aux rencontres et aux échanges.

Allée du Temps

Marc Bloch se situe tout à côté de Sérignan, petite ville voisine de Béziers, à quelques minutes seulement de la Méditerranée.

Le maître mot de l’architecte, la « contextualité ».
Ici, cela se traduit par l’usage des ressources locales…
La sagne ou roseau a laissé son empreinte dans le béton. La pierre de carrière, quant à elle, se dresse à l’entrée en colonnade protectrice puis se couche dans l’enceinte en assises minérales.
Enfin, les ganivelles, habituellement utilisées en palissades au pied des dunes pour les préserver, se voient confier le rôle de brise-soleil.

Béton de SagneColonnade MégalithesEscalier Enrochement

Le lycée respecte également le contexte géographique et climatique…
Une enceinte protégeant des vents du nord-ouest, des jeux d’ombres et de lumières animant sol et façades, des transitions douces intérieur/extérieur assurées par des passages couverts, des étendues d’eau source de fraîcheur naturelle, et des jardins à thème pour tous où se mêlent végétaux et minéraux.

Allée du temps 2Jardin des Quatres 2Circulation PassageJardin des ProfesseursJardins des Professeurs 2

Autant d’éléments qui permettront aux usagers de profiter pleinement et confortablement du climat méditerranéen.

Contextualité, méditerranée, jeux d’ombres et de lumières… C’est bon je crois que tout y est !
Private Joke ! ^.^**

BassinsJardin des ArtsJardin des Arts 2Colonnade Mégalithes 2Moi inaug Cafétéria

Petite visite et quelques souvenirs emportés avec…

Photo de Classe Inaug

Encore en plein remaniement pour plus de beauté et d’ergonomie, retrouver prochainement le site de l’agence Fontès refait à neuf avec tous les projets dedans !

/////

Il y a une Journée Portes Ouvertes le samedi 14 septembre de 10h à 13h pour ceux qui souhaiteraient découvrir le lycée.
Et si vous faites le déplacement, je vous conseille par la même occasion d’aller faire un tour au MRAC, le musée régional d’art contemporain installé à Sérignan.
La collection permanente et ses expos temporaires sont incontournables.
Et pour les amateurs, Buren a même posé ses couleurs sur les parties vitrées du bâtiment.

Bisou Bisou
Clémence

10 commentaires

  1. Smalfilatre dit

    « Contextualité, ombre et lumière » tout y est !!! Nous pouvons être fiers du travail accompli par François Fontès, et tout ses collaborateurs, dont tu as fait partie. Une histoire vient de se terminer, d’autres sont en chemin. Ce lycée est à l’image de notre région. Il est fait de matériaux nobles: pierre, bois … L’amour de l’architecture c’est ancré ses ouvrages sur une terre, et en respecter l’environnement. Je pense que ici c’est une chose réussie.
    Le Corbusier a dit: « L’architecture est le jeu, savant, correct et magnifique des volumes sous la lumière ». Avec le lycée de Serignan je pense que c’est chose faite.

  2. Pierre dit

    Comme tous les autres commentateurs je trouve effectivement l’ambiance très « vacances » de ce lycée, heureusement que le béton tempère un chouia le coté club med, on pense à une inversion de dossier dans l’agence….

    • C. dit

      Bonjour Pierre.
      Je ne peux décemment pas vous laisser penser en monochrome.
      Des espaces cartésiens et ordonnés pour les salles de classe, afin de canaliser la réflexion et l’attention, ne sont en aucun cas incompatibles avec des espaces extérieurs propices à la convivialité et à l’évasion de l’esprit.
      Je trouve dommage que vous puissiez encore penser, et surtout à notre époque, que l’architecture d’un établissement scolaire doive être aussi rigoureuse que son enseignement.
      Un lycée est une première approche de la vie en société, avec ses bons et ses mauvais côtés, ses règles et ses zones de liberté, bien plus nuancée que ce que vous semblez penser.
      La réalité est suffisamment grise. Pourquoi vouloir priver la jeune génération de rêver en couleurs alors que ce serait la meilleure façon pour elle de prendre confiance et de s’élever..?
      Comme j’espère que nos jeunes ne vivront jamais dans ce monde que vous leur avez imaginé..
      Permettez moi tout de même, Malgré ce désaccord, de vous souhaiter une belle journée.
      Clémence

      • Vincent dit

        Assurément, de la belle Œuvre et de beaux ouvrages, pour ce qui est de la Forme !
        Je partage néanmoins, le commentaire précédent de Clémence pour la question de Fond ; Nos jeunes générations d’aujourd’hui sont-elles à « formater » ou/et à « fort mater »(le béton « armé » produit de « magnifiques » espaces carcéraux…)selon des valeurs faussement républicaines, idéalité consumériste oblige, alors que de nouveaux paradigmes émergent !!!
        Mesdames et messieurs les architectes, c’est quoi vos postures sur ce Fond ???
        Vincent, archi-sculpteur sur torchis…

JE COMMENTE