Escapade en Norvège – Svalbard

Ski Doo

AAAAH nous y voilà, Svalbard ! The destination que l’on rêvait d’atteindre ! 78° nord, empreinte de l’homme minimum, nuit polaire… le calme, la nature, la neige. Une expérience extraordinaire qui change (ou confirme) la vision que tu te fais d’une vie réduite à l’essentiel. 4 jours merveilleux desquels j’ai encore aujourd’hui beaucoup de mal à me détacher.

Troisième étape : Longyearbyen, Svalbard

Pour parer d’emblée à la première question qui vous viendra à l’esprit à la lecture de ce post : non non ça va, ce n’était pas trop déstabilisant. La nuit polaire est d’ailleurs certainement beaucoup moins difficile à vivre que le soleil de minuit. En tout cas, en ce qui nous concerne, nous avons vécu au rythme de la lune et ce n’était vraiment pas pour nous déplaire ! Les locaux compensent l’absence de lumière naturelle en misant énormément sur la convivialité, le cosy de leurs maisons et la vie sociale au sein de leurs établissements. Evidemment, c’est totalement différent de ce que nous connaissons, et évidemment, ça ne conviendrait pas à tout le monde, mais pour ma part, et je ne crois pas trop m’avancer en parlant aussi au nom de mon amoureux, ça a été une expérience incroyable que j’aurais adoré prolonger..

/ NDLR : Longyearbyen est la capitale administrative du Spitzberg, l’île principale de l’archipel du Svalbard. Et pour tout vous dire, elle en est surtout l’unique « ville » ! D’ailleurs, avec ses quelques 2 000 habitants, elle est la ville la plus septentrionale du monde ! Rien que ça ! /

Notre arrivée à Longyearbyen s’est donc faite par les airs, dans le noir absolu de midi ! Avant d’apercevoir les premières balises de la piste, seule la lueur de notre satellite révélait (un peu) le paysage lunaire sur lequel nous nous apprêtions à atterrir. Ambiance !

Norwegian 2Svalby volLongyearbyen_-19  LONGYEARBYEN-20

Un trajet en bus plus tard, conduit par le sosie non officiel de la coupe mulet de Catherine Lara, la rockeuse de diamant locale, un homme je tiens à préciser, nous arrivons à notre hôtel : le Svalbard Hotell & Lodge. Chambre moderne et spacieuse, largement ouverte sur l’extérieur, propre et bien équipée. Une chouette adresse centrale, située sur l’ « artère principale » piétonne de la ville, au petit déj sympathique et au rapport qualité/prix tout à fait honnête.

Le temps de poser vite fait nos affaires, et nous aussi par la même occasion, et nous voilà partis à la découverte de la ville. Pour notre première sortie, nous n’avons pas fait les choses à moitié puisque nous avons quitté le « centre » pour une balade de 30/40 min à pied le long de la « ceinture périphérique » (vous noterez un emploi répété des guillemets, signe d’une ironie certaine compte tenu de l’échelle des équipements locaux par rapport à ceux dont nous sommes coutumiers) en direction d’Huset, un restaurant scindé en deux, avec un coin bistro où l’on peut boire un verre, manger « comme à la maison » (pour les autochtones ! Les guillemets marchent aussi pour la nourriture, nous n’avons pas vraiment les mêmes aliments de base, c’est bon de le savoir!), et une salle gastronomique pour découvrir des mets plus fins et travaillés. Sachez cependant que tous deux se partagent la cuisine donc je ne saurais que trop vous conseiller de choisir la simplicité ! C’était parfait ! Le cadre est hyper cosy et un poil rétro mais tout à fait ce que nous en attendions pour siroter une bonne bière de Noël ! D’ailleurs, depuis peu, l’archipel a sa bière locale, la Polar Bear by Svalbard Bryggeri, et elle est plutôt pas mal !

LONGYEARBYEN-12  LONGYEARBYEN-17

Je porte le pull en laine Avika Bensimon, les Butter Mid en cuir Moon Boot et un bonnet poilu Zara

LONGYEARBYEN-15LONGYEARBYEN-13LONGYEARBYEN-63LONGYEARBYEN-61

Durant les jours qui ont suivi, nous avons fait un tour un peu plus large de la ville, visité les quartiers résidentiels, découvert les différentes adresses de la rue principale et surtout choisi notre QG, j’ai nommé Kroa, un bar-restaurant tout en bois et peaux de bête, sublime et très bon !

Nous avons également testé les activités incontournables, dog sledding et snowmobiling, respectivement balade en traîneau et balade en motoneige, qui nous ont permis de sortir de la ville et découvrir les paysages environnants.

Pour le dog sledding, nous avions choisi Svalbard Husky, une petite entreprise à échelle humaine dont l’histoire nous avait séduits tout comme les fiches de présentation des chiens, et notamment celles de Charlie, l’homologue canin du chat Nel, et de Dingo, un husky.. différent ! L’équipe est venue nous chercher directement à l’hôtel pour nous amener d’abord au bureau pour s’équiper (où l’on a enfin rencontré Dingo!) puis au chenil. Une chouette approche de la balade en traîneau puisque l’on s’occupe de notre attelage du début jusqu’à la fin ! Choix des chiens, mise en place des harnais et de l’attelage, petite formation expresse de conduite de traîneau, balade puis retour et distribution des gamelles ! C’était la première sortie des chiens de la saison, autant vous dire qu’ils étaient en grande forme. C’est vraiment une expérience extra, même si dans la nuit polaire on profite moins des paysages. Mais rien que l’ambiance et les sensations liées à ce moyen de transport atypique se suffisent à elles-mêmes.. Ne pas passer à côté de ça !

Pour le snowmobile, nous avons réservé via l’hôtel et Svalbard Booking, et nous sommes super bien tombés ! Déjà parce que nous étions seuls avec notre guide, donc nous avons pu avancer vite et loin, et surtout parce que ce dernier, Friedrich, était vraiment parfait ! Nous avons fait plusieurs stops pour boire un café ou une citronnade chaude (trop bon!), pour profiter de l’instant, du silence total et d’une jolie clarté, la plus importante depuis notre arrivée. Le ciel était dégagé, la lune dessinait les reliefs.. c’était magique ! Le plus beau moment de ce voyage pour moi.. un souvenir inoubliable. Pffiouuu..

Svalbard restera ancré en moi à tout jamais.. c’était un véritable condensé d’émotions, certainement les 4 jours les plus dépaysants, inspirants et forts en sensations de ma courte vie.. Une succession d’instants magiques que j’aurais voulu partager bien plus ici avec vous. Mais la nuit polaire, la nature hostile et les activités en elles-mêmes limitaient le temps dédié à la photo (ok, il y avait aussi un manque de maîtrise certain du cliché nocturne !), mais aussi et surtout parce qu’une image ne retranscrira jamais nos ressentis, notre vécu…

Je vous laisse quand-même en compagnie des quelques photos prises en territoire arctique… et si je n’ai qu’un conseil à vous donner, si vous en avez l’occasion et la possibilité, volez jusqu’à Longyearbyen !

Longyearbyen_-2 LONGYEARBYEN-32 LONGYEARBYEN-26  LONGYEARBYEN-28LONGYEARBYEN-29  LONGYEARBYEN-23

Veste matelassée Best Mountain (en promo !) x Bonnet personnalisé Tunetoo

LONGYEARBYEN-22 DOGSLEDDING-11 DOGSLEDDING-15 Dogsledding  Dogsledding 2 DOGSLEDDING-9LONGYEARBYEN-36LONGYEARBYEN-49LONGYEARBYEN-42  LONGYEARBYEN-58 LONGYEARBYEN-37 LONGYEARBYEN-45LONGYEARBYEN-40Pipolaki-7

Bonnets Pipolaki ! Thomas porte le Dale en rouge x moi le Erina en gris !

Longyearbyen_-11 Longyearbyen_-15svalbySki Doo-2 Ski Doo

PINTEREST POUR MIEUX SE RETROUVER !

N’hésitez pas à épingler l’image ci-dessous que j’ai créée tout spécialement pour Pinterest.. ainsi, vous retrouverez cet article plus facilement !

 

Un commentaire

JE COMMENTE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.