Escapade en Italie : Matera x les Pouilles

Me revoilà pour une nouvelle escapade sur les routes d’Italie.. Cette fois je vous emmène dans le sud-est, en Basilicate et dans les Pouilles.

 

RECIT X REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE

Matera, Basilicate

Matera est l’une des plus anciennes cités habitées au monde.. encore une fois, ce n’est pas anodin de se balader là.. Les Sassi, « pierres » en italien, des maisons troglodytes creusées directement dans la roche, sont entrées à l’Unesco en 93.. dès lors des aménagements ont été faits pour les réhabiliter en musées et/ou chambres d’hôtes, beaucoup de chemin a été fait depuis par la commune en terme d’infrastructures et actuellement la ville est en pleine restructuration pour honorer son titre de Capitale de la Culture 2019.. beaucoup de travaux un peu partout donc mais rien qui n’empêche d’apprécier ce merveilleux spectacle.. au contraire, les habitants ont pris conscience de la richesse de leur patrimoine et le portent fièrement, enfin prêts à le magnifier et le protéger ! Les sassi s’accolent, se chevauchent, se juxtaposent, se jouxtent, se complètent.. comme un motif aléatoire qui se répèterait sans fin dans toute la ville.. Une ville atypique (euphémisme !), mag(nif)ique.. incontournable !

On a trouvé une spot dodo hyper chouette à quelques km de Matera, la Masseria del Panteleone, une ferme agritouristique (y’avait des bébés chèvres, des brebis, des petits poneys !) quasiment vide en cette saison, aux sanitaires propres et convenables (1€ la douche/pers) et aux services compris (électricité, eau, navette jusqu’au centre de Matera..).. le tout pour 17€ par nuit ! Une bonne adresse donc, même si je pense qu’en pleine saison elle soit un peu prise d’assaut ! (RDV en fin de post pour les coordonnées de tous nos spots dodo !)

Où manger à Matera ? Boccadoro 96 : Une très bonne adresse pour boire un verre ou déguster un bon petit plat typique ou même un excellent burger (notre choix ce jour-là !).. le cadre est sympa, la carte des vins et cocktails bien garnis et l’équipe hyper accueillante..

Alberobello, Puglia

Alberobello et ses Trulli… Ces maisons faites de pierres sèches et au toit en forme de cône couvert de lauses calcaires plates. Dans le centre d’Alberobello, ce sont près de 1500 trulli (classés au patrimoine de l’Unesco) qui donnent sa renommée à ce lieu unique au monde !

Pour la petite histoire, et selon une légende un poil bancale apparemment, ces maisons en pierre sèches et sans mortier les rendaient facilement démontables, permettant à l’époque d’esquiver le paiement de la lourde taxe foncière royale appliquée aux habitations fixes… Pas de théorie officielle quant à l’existence de cet habitat singulier donc mais une atmosphère incroyable avec tous ces petits toits coniques tout droit sortis d’un conte..

A ne pas louper à Alberobello et dans les Pouilles en général, les Orecchiette ! Nous avons acheté les nôtres dans une épicerie aussi belle, généreuse, gourmande que bonne, l’Alimentari Mizzi Valerio ! Un must pour découvrir les saveurs locales !

Ici nous avons dormi sur une aire de service vraiment très agréable, malgré qu’elle soit un peu en pente ! Les comportements de camping ne sont pas acceptés en haute saison mais le cadre est verdoyant, les bornes élec nombreuses, l’eau potable gratuite et nous sommes à seulement quelques centaines de mètres du quartier touristique du Monti !
Quand nous sommes arrivés l’aire était vide, personne pour nous accueillir, elle semblait fermée.. Mais il nous a suffi d’un coup de fil (en anglais !) pour qu’un adorable monsieur nous explique comment s’installer.. il était là 5 min plus tard ! Accueil parfait, électricité, eau et wifi compris !

Locorotondo, Puglia

Petite halte à Locorotondo sur la route.. Il pleuvait ce jour-là et tout était malheureusement fermé donc on ne s’est pas attardé mais cette si mignonne bourgade était en elle-même un vrai petit rayon de soleil ! Toutes les façades de son mini centro storico sont blanches et joliment décorées, si bien que malgré la fraicheur et la pluie fine, en quelques dizaines de minutes, nous nous sommes sentis transportés en plein été ! Voilà une halte qu’il serait dommage de louper..

Une nuit à Trani

Nous sommes arrivés en toute fin de journée, la nuit allait tomber et j’avoue que l’accueil sur le parking nous a quelque peu glacés ! On nous a indiqué un bar pour payer notre nuitée mais il était fermé et finalement, ce sont des locaux qui ont assuré la réception du paiement (2€).. le mec était étrange et bien alcoolisé.. Personnellement, je ne me suis pas sentie à l’aise cette nuit là, si bien que le lendemain, nous n’avons même pas pris la peine de visiter les environs qui avaient pourtant l’air si charmants.. Je ne pense pas que ça risquait grand chose mais quand on vit et voyage avec sa maison, parfois il ne faut pas aller trop à l’encontre de ses impressions/sensations ! Thomas ne le sentait pas vraiment non plus donc le lendemain matin, nous avons vite fait de partir.. à 9h, nous étions à nouveau sur la route !

Le Promontoire du Gargano, lo Sperone d’Italia

Après toutes ces villes, encore une fois, c’est l’appel de la nature qui s’est fait entendre dans tous les coins du Lieutenant. Nous avons donc mis le cap vers le Parco Nazionale del Gargano, l’éperon de la botte. Ce Promontoire est sublime. La côte me fait un peu penser à la région de Cadaquès qui aurait fusionné avec Etretat ! C’est d’ailleurs là, sur les falaises de l’Adriatique, au pied de la Torre dell’Aglio, que l’on a trouvé LE spot dodo parfait, le plus beau jusqu’à présent !

Nous sommes restés une bonne heure dans le froid à contempler tranquillement et amoureusement le spectacle que nous offrait la nature depuis cette tour abandonnée… Un voile rouge orangé recouvrait l’intégralité du paysage.. ciel comme terre comme mer… et le lendemain matin 7h, je me faufilais hors du van pour voir naître les premières lueurs rouges du jour…

Nous sommes restés à Gargano le temps que le soleil a duré, c’est-à-dire pas longtemps mais tout de même suffisamment pour faire un circuit le long de la route paysagère menant à Vieste puis à travers la Foresta Umbra. La traversée de cette forêt était belle mais je pense qu’elle doit l’être encore plus au printemps ou à l’automne, quand les arbres ont encore toutes leurs feuilles..

Notre passage dans les Pouilles ne sera pas passé inaperçu puisque nous avons été interviewés par Tranilive sur notre expérience de la région en van.. une chouette interview à découvrir sur leur site.. elle est en italien mais un petit clic droit pour une traduction Google devrait suffire !

 

CARTOGRAPHIE

Pour vous aider à organiser votre road trip, je vous ai fait une carte globale de notre itinéraire de Matera au Promontoire du Gargano.. alors bon voyage !

Nos spots dodo

Nous avons trouvé la plupart d’entre eux sur Park4Night et j’ai aussi téléchargé Camper Contact pour compléter/confronter les avis.. Après c’est au cas par cas selon la période, le feeling, les besoins du moment..

Matera : Masseria del Panteleone – 27 contrada Chiancalata – Agriturismo avec sanitaires convenables (compter 1€ la douche), services eau et élec compris, navette vers Matera comprise également. 17€ la nuit en janvier.

Alberobello : Area sosta Camper Service nel Verde – 14 via Cadore – Aire de stationnement avec services (eau/élec/vidanges/wifi) – à 200m des Trulli (Quartier Monti) – Comportement de camping non autorisé – Tarifs : 10€/10h – 14€/12h – 18€/24h

Gargano : Coord Torre dell’Aglio : SP54 ; Coordonnées GPS : lat. 41.8026 long. 16.1953 – Stop sauvage au pied d’une tour abandonnée, un peu à l’abri de la route très peu passante – vue sur la mer, les falaises.. magnifique spot !

 

PINTEREST POUR MIEUX SE RETROUVER !

N’hésitez pas à épingler l’image ci-dessous que j’ai créée tout spécialement pour Pinterest.. ainsi, vous retrouverez cet article plus facilement !

16 commentaires

  1. Fanchette dit

    Comme ces beaux ces petits toits coniques… On dirait un pays de conte de fées…
    Merci une fois de plus pour les bons plans parking. Pour info : vous signalez la pluie mais quelle température aviez-vous ? C’est faisable sans chauffage dans le van en janvier ?

  2. Emma dit

    Je ne suis encore jamais allée dans les Pouilles mais c’est vraiment une destination que j’aimerais faire. Encore plus après avoir vu tes photos. Ça a l’air vraiment beau!

  3. Charlène dit

    Cet endroit semble être vraiment incroyable et super joli ! En grande amoureuse des voyages, je pense que je vais ajouter ce lieux à ceux que j’aimerais visiter un jour !
    Merci pour ce partage et ce billet tellement agréable à lire

    • Clémence dit

      Merci beaucoup Charlène pour tes gentils mots ! Matera et Alberobello méritent vraiment le détour ! Et Gargano doit être incroyable en mi saison pour profiter de la mer sans non plus être noyé dans la foule..

  4. sunwhereblog dit

    Je savais que cette région était très belle mais je ne l’imaginais pas comme ça.
    J’adore. Et hors saison, ça parait vraiment sortir d’un conte !

    Belles futures escapades :)
    Julie

    • Clémence dit

      A part Matera, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre dans cette région, je n’avais jamais entendu parler des Trulli et de leurs toits coniques.. Ce fut une magnifique surprise.. la ville était déserte.. j’ai adoré !
      Merci Julie <3

JE COMMENTE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.